Réaction

Les enseignants sur pourquoi les fleurs lors de la journée du savoir ne sont pas nécessaires

Le premier septembre est l’un des sommets annuels du marché de la vente au détail de fleurs. "Si nous comparons les congés par revenu, le 8 mars, nous avons plus que le 1er septembre, mais ce jour est bien sûr très important pour le secteur des fleurs. En un jour, nous pouvons récupérer le revenu de plusieurs jours, voire de plusieurs mois", déclare Olga , administrateur du département des fleurs dans un centre commercial de NEAD. Cependant, au cours des dernières années, de moins en moins de parents ont acheté des bouquets volumineux pour la programmation - Life around a découvert si des fleurs étaient nécessaires le 1er septembre 2018 et ce que les enseignants pensent de cette tradition.

"Un bouquet suffirait."


Galina Kuprina

professeur d'école primaire

En première année, tous les enfants viennent avec des fleurs, en deuxième et quatrième années - de 40 à 70%. Je laisse un peu dans la salle de classe pour la beauté et le confort, et les enfants sont heureux de voir que leurs bouquets ornent le bureau. Les fleurs sont toujours belles, je pense qu'un bouquet de toute la classe suffirait.

En général, je ne considère pas nécessaire de recevoir quelque chose en vacances. Si les parents souhaitent toujours faire plaisir à leur enseignante, le plus beau cadeau serait d’acheter divers jeux éducatifs pour les enfants: nous avons 20 minutes de changement, beaucoup seraient intéressés et cela rassemblerait l’équipe.


Tatyana Naumova

professeur de lecture littéraire, école "Makarun"

Auparavant, il y avait plus de couleurs, mais je pense que c'est plutôt un décor «soi-disant» traditionnel. La partie que je laisse habituellement à l’école, la partie que je ramène à la maison. En fait, je préférerais des bonbons ou un pot de caramel salé - ils m'en ont donné un le 8 mars et elle était ma meilleure amie depuis un trimestre. En général, notre école participe à l'action "Des enfants à la place de fleurs", et pour moi, en tant que personne travaillant avec des enfants, cette idée semble être la meilleure au monde - donner le montant dépensé en fleurs à des personnes qui en ont vraiment besoin. Je pense que je finirai en tant qu'enseignant si je commence à mesurer l'amour des enfants et leur respect par le nombre de bouquets.


Vera Potopaeva

professeur d'histoire, école de Moscou numéro 57

Certaines classes décident de donner un bouquet à l'enseignant, d'autres apportent de l'argent et des fleurs, car elles estiment que le bouquet est encore un attribut indispensable de la fête. Pourquoi priver l'enfant de joie. Mais généralement, c'est dans les classes inférieures, les plus âgées sont plus calmes. Notre école participe depuis plusieurs années à la campagne du fonds Vera, Les enfants au lieu de fleurs. Il y a donc moins de bouquets et plus d'avantages.


Olga Scherbakova

professeur d'école primaire, numéro d'école 2120

Habituellement, ils donnent beaucoup de fleurs, avant que je les laisse dans la classe, ils remplissaient tous les appuis de la fenêtre du bureau et se fanaient rapidement. Depuis l'année dernière, nous participons à la campagne "Des enfants au lieu de fleurs" et collectons de l'argent qui pourrait être transformé en bouquets pour aider les enfants malades. Le 1er septembre, je reçois un bouquet et je n’ai pas besoin d’autres cadeaux. Ce sont des vacances pour les enfants en premier lieu, pas pour les enseignants.


Konstantin Makienko

professeur de langue et littérature russes GBOU numéro 1500

Cette année, le comité de parents et moi-même avons décidé de prendre part à l'action "Des enfants au lieu de fleurs". Les fleurs sont dommage, et l'argent ira à une bonne action. Les parents s'inscrivent sur le site, indiquent le nombre d'enfants qui y participent et peuvent ensuite envoyer indépendamment tout montant sur le compte du fonds.

C’est bien que cette action ne fasse pas partie de la catégorie de ceux qui viennent par ordre. Dans ce cas, je viens de suggérer à mes parents et ils étaient heureux d’appuyer cette idée. Les bouquets sont un plaisir éphémère, ce qui n’est pas très utile. Et avec cette action, nous espérons pouvoir au moins apporter une goutte d'aide à ceux qui en ont besoin.


Maria Zamotina

professeur d'école primaire

Notre école a un groupe d'initiatives de parents qui supervise toutes les questions. Le système dans son ensemble est le suivant: les parents achètent un bouquet pour un enseignant de classe et des enseignants de matières. En d’autres termes, l’histoire selon laquelle une personne aura 20 bouquets le 1 er septembre est en principe impossible. En général, le sujet des cadeaux destinés aux enseignants est plutôt glissant. Souvent, les parents font des présentations aux enseignants (et à propos de la même histoire à propos de fleurs) par peur d’être négligés envers leur enfant. Autrement dit, il ne s'agit même pas d'un cadeau officiel, mais d'une solution à certains problèmes, d'un moyen pour les parents de résoudre leur anxiété intérieure. Le professeur se sent obligé - la situation dans son ensemble est ridicule. C'est essentiellement une forme de pression. Encore une fois, tout cela se transmet par l’enfant - et si je peux refuser l’adulte, cela ne peut en aucun cas être expliqué à l’enfant.


"Nous aidons les enfants quelles que soient les dates du calendrier."

Elena Martyanova

Directeur des relations publiques de la Fondation Vera

Lorsque nous avons dit il y a trois ans que la tradition du 1 er septembre était en train de changer, cela semblait un peu exagéré: après tout, la règle de venir avec un bouquet est en quelque sorte très profonde en nous. Cette année, notre campagne «Des enfants au lieu de fleurs» a déjà cinq ans. Nous proposons aux étudiants de venir à la règle avec une fleur, puis d'ajouter un grand et beau bouquet pour ces professeurs à partir de ces fleurs. L'essentiel - on ne se lasse pas d'insister sur ce point d'année en année - la participation à l'action doit être coordonnée avec tout le monde: l'enseignant et les parents ne doivent pas s'en soucier.

Chaque année, de plus en plus de participants se joignent à l'action - cette année, il y a déjà 330 villes - par conséquent, de plus en plus de familles avec des enfants gravement malades reçoivent une aide du fonds. L'année dernière, il y avait 463 enfants de ce type - ce sont des enfants non seulement de Moscou, mais également de différentes villes de Russie.

Le mois d’août est très chaud pour nous: parents, enseignants nous appellent pour nous préciser certains détails. Par exemple, certains parents aident depuis longtemps la fondation ou ont simplement participé à des œuvres caritatives et savent à quel point c'est important. Quand ils voient un stock, ils l'offrent dans la discussion parentale. Et c’est l’occasion de commencer une discussion sur les raisons pour lesquelles il existe des fonds, lesquels doivent être dignes de confiance et qui ne le sont pas. Ce sont des questions normales que les gens ont généralement. Nous sommes heureux que ces questions existent, car c’est le début de notre dialogue avec les gens.

Nous aidons les enfants, peu importe les dates du calendrier - 1er décembre, 30 septembre ou 10 mars - ces enfants ont besoin d'aide tout le temps. Consommables pour appareils, nourriture spéciale - 30 à 50 000 roubles en moyenne par enfant. Et bien sûr, cela représente de l'argent insupportable pour de nombreuses familles, où l'un des parents doit être constamment avec l'enfant. Souvent, ces familles ont encore des enfants. Par conséquent, nous sommes extrêmement reconnaissants à tous ceux qui se joignent à cette action.

Ivan Anufriev a pris part au travail sur le texte



Couverture: Serenkonata - stock.adobe.com

Articles Populaires

Catégorie Réaction, Article Suivant

Tout ce que vous devez savoir sur la sécurité des enfants sur Internet
Guide

Tout ce que vous devez savoir sur la sécurité des enfants sur Internet

Un article de Novaya Gazeta sur les «groupes de personnes décédées» sur les réseaux sociaux, qui a fait l’objet d’une discussion active cette semaine avec toute son ambiguïté, a soulevé de nombreuses questions importantes. L'un d'eux est la sécurité des enfants sur Internet. Nous avons interrogé le psychologue pour enfants Alexander Pokryshkin, Maria Namestnikova, experte de Kaspersky Lab sur la sécurité des enfants sur Internet, ainsi que le responsable de la version de bureau Yandex.
Lire La Suite
Quoi lire: 29 livres pour enfants qui seront publiés cet été
Guide

Quoi lire: 29 livres pour enfants qui seront publiés cet été

En plus des collections mensuelles sur divers sujets, nous avons décidé de lancer de grandes critiques de livres saisonniers. Le nouveau guide contient près de trois douzaines de livres d'éditeurs pour enfants préférés qu'il vaut la peine d'attendre cet été. Texte: Elena Barkovskaya “Polyandria” Sam Asher “Le soleil” Traduction: Artem Andreev Âge: 3 ans et plus Les livres de Sam Asher ne traitent pas seulement des surprises inattendues, mais également de la patience - certaines choses valent la peine de les attendre.
Lire La Suite
Choses à faire au Festival d'Art Vasari à Arsenal
Guide

Choses à faire au Festival d'Art Vasari à Arsenal

Les 21 et 23 septembre, Nizhny Novgorod accueillera pour la cinquième fois le seul festival d'art de textes sur l'art de Vasari. Les organisateurs ont suivi un cours visant à réduire la distance entre le public et l’art. Durant ces trois jours, le public est complètement immergé dans l’environnement artistique, où des événements non-stop auront lieu sur les événements les plus divers en matière de culture contemporaine.
Lire La Suite
Réglage de la table de vacances budget
Guide

Réglage de la table de vacances budget

Si vous avez déjà décidé que le menu du Nouvel An se déroulera selon les classiques du traditionnel Olivier, du hareng sous un manteau de fourrure et toutes sortes de coupes, étonnez les invités avec une portion soigneusement sélectionnée. Nous nous sommes tournés vers la décoratrice d'intérieur Alina Popkova, qui offre une alternative aux choses de designer et trouve des options de budget pour servir dans Auchan et Ob.
Lire La Suite